Actions des marchés émergents : le point sur le coronavirus
Insights

Actions des marchés émergents : le point sur le coronavirus

Tandis que l’épidémie s’étend bien au-delà de la Chine, nous restons optimistes à l’égard du pays et, plus généralement, des marchés émergents, sur lesquels nous continuons de rechercher activement des entreprises de premier rang.

Notre opinion concernant le coronavirus n’a pas notablement évolué au cours des dernières semaines. Nous nous sommes avant tout attachés à suivre l’évolution de la situation, en nous concentrant sur notre processus et en prenant des décisions au niveau des titres individuels.

Face à la propagation de la pandémie bien au-delà de la Chine, il est difficile de prédire avec exactitude quel sera son impact sur l’économie, et, dans la mesure où nous ne sommes pas versés dans le domaine médical, nous ne sommes pas compétents pour nous prononcer sur son évolution. Au vu des taux de transmission, tout porte à croire que le nombre de cas va fortement augmenter. Heureusement, le taux de mortalité est bien inférieur à celui du SRAS et d’autres maladies similaires, et le ralentissement de la propagation à l’intérieur de la Chine est encourageant.

Pour l’heure, il est clair que l’épidémie a des conséquences négatives et engendre de la volatilité sur le marché. À long terme, elle n’est toutefois pas de nature selon nous à faire caler les principaux moteurs de la classe d’actifs. Nous nous attendons bel et bien à des répercussions sur l’économie, mais somme toute temporaires, car sous l’effet conjugué des liquidités injectées par les banques centrales et de la baisse des taux de transmission avec l’arrivée des chaleurs estivales, la croissance redémarrera une fois que le virus sera endigué.

Il est clair également que l’épidémie sera lourde de conséquences pour la consommation et les approvisionnements. Si la consommation est appelée à connaître une forte baisse à court terme, dont une part importante ne pourra pas être compensée, cette baisse sera temporaire, et l’on peut s’attendre à un retour à la normale avant la fin de l’année. En ce qui concerne les approvisionnements, face à une pénurie manifeste de certains composants clés, la demande des consommateurs ne pourra pas être satisfaite et, là encore, une partie des pertes ne pourra pas être compensée. En outre, il est probable que les entreprises soient amenées à réviser à la baisse leurs prévisions de bénéfices, mais, pour autant que ces révisions ne soient que temporaires, le marché ne tiendra compte des objectifs de bénéfices non atteints ou des prévisions revues à la baisse qu’une fois que la fin de l’épidémie sera en vue. Les conditions météorologiques et les actions des banques centrales joueront un rôle déterminant dans les mois à venir. A l’instar de la grippe saisonnière, les épidémies de SRAS et de SRMO ont reculé lorsque le temps s’est réchauffé, et il est possible que la hausse des températures en mars/début avril contribue à endiguer la propagation de la pandémie actuelle.

Face à l’augmentation de la volatilité et au ralentissement de la croissance mondiale, les banques centrales, tant en Chine que dans le reste du monde, devraient selon nous pourvoir à la liquidité du système. La banque centrale chinoise a d’ores et déjà annoncé qu’elle injecterait 1.200 milliards de yuans (173 milliards USD) sur les marchés et s’est engagée à mettre en oeuvre des outils de politique monétaire pour garantir le maintien d’une liquidité abondante afin de soutenir les entreprises affectées par l’épidémie.

Bien que nous nous attendions à ce que la volatilité persiste, nous restons optimistes quant aux perspectives des marchés émergents et de la Chine. Cela dit, avant même que l’épidémie ne se déclare, nous avions pris des bénéfices sur certaines de nos positions en Chine qui avaient rapidement pris de la hauteur au cours des deux derniers mois et dont le profil risque/rendement était devenu moins attrayant et les valorisations s’étaient tendues. D’un point de vue fondamental, nos portefeuilles axés sur les marchés émergents ne sont exposés que dans une mesure minime aux secteurs les plus touchés jusqu’ici (tels que le tourisme, la restauration, les transports et le commerce de détail). Les entreprises que nous détenons dans d’autres secteurs susceptibles d’être eux aussi mis à mal sont des sociétés de grande qualité, à même d’amortir l’impact de l’épidémie.

Après les ajustements que nous avons effectués plus tôt dans l’année, nous conservons d’importantes liquidités, que nous pourrons déployer en temps opportun. Dans cette optique, nous recherchons activement des sociétés/franchises de premier ordre présentant une décote. L’activité au sein du portefeuille lors de la semaine écoulée a notamment consisté à renforcer notre exposition à Yandex, en raison de la conviction suscitée par son écosystème et de l’assouplissement du cadre de gouvernance. Nous avons en outre initié une position sur Samsung SDI, compte tenu de la visibilité de son activité dans le domaine des véhicules électriques, de son taux de pénétration du marché et de ses perspectives dans le secteur des téléviseurs OLED. Le titre a fortement progressé depuis que nous avons ouvert notre position, et nous avons profité de la récente volatilité pour accroître notre exposition. Nous avons également étoffé nos positions sur XP, Afya, MercadoLibre et Stone, toutes exposées au Brésil, à la faveur de la volatilité des titres, et notamment de leur potentiel haussier, tout en respectant notre processus de fixation des objectifs de cours. Enfin, nous avons liquidé notre position sur KB Financial, à la suite du franchissement de notre seuil stop-loss et d’une perte de conviction compte tenu de la contraction des marges d’intérêts nettes, des perspectives de croissance des prêts et des pressions que les actifs de qualité pourraient subir.

En conclusion, malgré l’inquiétude suscitée par l’évolution de la situation ces derniers jours, dans un contexte de propagation du virus hors de la Chine, nos perspectives à court et moyen terme restent inchangées. Compte tenu de son impact sur la consommation et les approvisionnements, l’épidémie devrait temporairement peser sur la croissance à court terme. Cependant, les tendances à moyen et long terme devraient selon nous se maintenir. Aussi tirons-nous parti de cette volatilité, en nous concentrant sur les fondamentaux et les valorisations des entreprises. Dans ce contexte, nous nous sommes attachés au cours de la semaine passée à investir dans des titres individuels présentant, du fait de la volatilité ambiante, des opportunités attrayantes au regard de leur profil risque/rendement. Nous restons sereins.

20 mars 2020
Krishan Selva
Krishan Selva
Client Portfolio Manager
Partager l’article
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email
Sujets clés
Sujets connexes
Partager l’article
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email
Sujets clés
Sujets connexes

PDF

Actions des marchés émergents : le point sur le coronavirus

Informations importantes

Les analyses contenues dans ce document ont été produites par Columbia Threadneedle Investments dans le cadre de ses propres activités de gestion d’investissement. Il se peut qu’elles aient été utilisées avant la publication et elles ont été incluses dans ce document à titre informatif. Les opinions exprimées dans le présent document sont celles de leur auteur à la date de publication mais peuvent changer sans préavis. Les informations obtenues auprès de sources externes sont jugées fiables mais aucune garantie n’est donnée quant à leur exactitude ou à leur exhaustivité. Toute action ou obligation spécifique mentionnée ne saurait être considérée comme une recommandation d’investissement.

Eclairages connexes

12 avril 2021

Fixed Income Desk

In Credit - Weekly Snapshot

In Credit Weekly Snapshot - April 2021

Our fixed income team provide their weekly snapshot of market events.
Read time - 3 min
8 avril 2021

Chris Wagstaff

Head of Pensions Investment & Education

Revolution on the horizon: Will the Dutch pension system still set the bar for sustainability, adequacy and integrity?

With the adequacy, sustainability and even integrity of the world’s pension systems being tested to the limit, the Netherlands has achieved more than most in meeting the demographic, economic and financial challenges that have compromised many other pension systems over the past couple of decades.
Read time - 10 min
8 avril 2021

David Dudding

Senior Portfolio Manager, Global Equities (depuis mars 2013)

Entretien avec un gérant de fonds actions internationales : conserver une orientation mondiale

Alors que les économies se préparent au monde de l'après-Covid et que l'inflation suscite des inquiétudes grandissantes, le gérant de la stratégie Global Focus fait le tour de ce que l'année 2021 pourrait nous réserver.
Temps de lecture - 5 min

Vous pourriez aussi aimer

Approche d’investissement

Le travail d’équipe est fondamental à notre processus d’investissement qui est structuré de manière à évaluer et mettre en pratique de solides idées d’investissement pour nos portefeuilles.

Fonds et VL

Columbia Threadneedle Investments dispose d’une gamme complète de fonds d’investissement répondant à un large éventail d’objectifs.

Compétences d'investissement

Les capacités d’investissement de Threadneedle sont fondées sur la culture de collaboration de notre plate-forme d’investissement unique.