Le point sur les marchés
Insights

Le point sur les marchés

Obligations

  • Les marchés obligataires sont restés pratiquement inchangés au cours de la semaine écoulée, malgré un certain rattrapage des marchés émergents, qui s’étaient jusqu’alors inscrits en retrait.
  • Les spreads demeurent importants par rapport à leurs niveaux moyens à long terme, en particulier dans le segment investment grade (IG).
  • S’agissant des fondamentaux, les données économiques restent très préoccupantes, avec un taux de chômage avoisinant 15% aux Etats-Unis. Dans le même temps, au Royaume-Uni, le PIB a perdu 2% au T1 2020, mais le pire reste à venir.
  • Nous avons observé des afflux de capitaux sur le marché du crédit : d’importantes nouvelles émissions ont eu lieu dans le segment IG, mais pas dans celui du haut rendement (HR).
  • Une grande quantité de titres ont par ailleurs été déclassés à la catégorie HR (« anges déchus »), par exemple Ford, Renault, Pemex, Occidental et Delta.

Actions américaines

  • Les résultats du T1 sont désormais presque dans le rétroviseur, avec des revenus globalement stables et un bénéfice par action (BPA) en baisse de 13%. Les bénéfices des entreprises internationales ont de tout de même bien mieux résisté que ceux des entreprises tournées vers le marché national, avec une perte de BPA de 3% au T1 pour les premières, contre -20% pour les secondes.
  • Les prévisions tablent sur un effondrement de 40% des BPA au T2, avec de grandes disparités sectorielles : les services aux collectivités devraient faire montre d’une croissance bénéficiaire positive, tandis que les résultats du secteur de l’énergie devraient se contracter de plus de 100%.
  • Les prévisions consensuelles bottom-up anticipent un recul de 21% du BPA de l’indice S&P 500 en 2020, avant un gain de 30% en 2021 – pour revenir aux niveaux de 2019. Une fois encore, il faut s’attendre à d’importantes disparités selon les secteurs, et les secteurs technologiques et non cycliques (qui représentent environ les deux tiers de la capitalisation boursière) devraient ainsi voir leur BPA se contracter de moins de 10%.
  • Les prévisions bottom-up du consensus au sujet d’une reprise en forme de V paraissent optimistes. En moyenne, les bénéfices mettent plus de trois ans à revenir à leurs pics après une récession.

Alors que les élections présidentielles approchent, nous constatons que :

  • une victoire de M. Trump semble presque aussi probable qu’une victoire de M. Biden
  • le risque d’événement extrême qu’aurait représenté une victoire de l’homme de gauche Bernie Sanders à la primaire démocrate a été supprimé, ce qui est une bonne nouvelle pour le marché
  • les politiques économiques prônées par MM. Biden et Trump ne sont pas si différentes
  • une bascule du pouvoir au profit des démocrates nuirait au marché compte tenu des implications en matière de politique fiscale.

Actions britanniques

Les augmentations de capital continuent à occuper une place importante depuis le début du mois de mai (sept opérations sont venues s’ajouter aux précédentes au cours de la première semaine de mai), les entreprises cherchant à consolider leurs liquidités, à renforcer leurs bilans et, dans certains cas, à financer des acquisitions opportunistes. Citons à cet égard :

  • L’assureur Hiscox, dont vous connaissez peut-être les services haut de gamme destinés aux particuliers, a levé 375 millions de livres sterling (la deuxième plus importante transaction enregistrée jusqu’à présent sur notre marché) pour être en mesure de saisir les futures opportunités de croissance aux Etats-Unis et sur le marché de la réassurance, mais aussi pour se constituer un « coussin » de trésorerie destiné à couvrir le pire scénario de prise en charge des sinistres liés aux interruptions d’activité causées par le Covid-19, qui font l’objet d’un vif débat.
  • LondonMetric, un petit REIT britannique, lève explicitement des fonds pour profiter des opportunités offertes par le contexte actuel. Ces fonds seront utilisés dans les trois mois à venir et la structure continuera de verser des dividendes.
  • De manière plus générale, le positionnement de l’équipe britannique est resté relativement stable : une sous-pondération structurelle du pétrole a eu une incidence préjudiciable la semaine dernière – bien qu’elle demeure résolument bénéfique en cumul annuel – mais des pondérations robustes dans les ventes de détail alimentaires et la santé continuent d’apporter de la résilience.
  • En ce qui nous concerne, les questions de la liquidité, des bilans et de la proximité avec les équipes dirigeantes restent des priorités – mais nous continuons à tirer quelque peu parti des difficultés et à constituer des positions dans des domaines actuellement très peu prisés mais dont les perspectives à plus long terme paraissent sous-évaluées. Il s’agit généralement de domaines où l’exposition à la consommation ou à la conjoncture économique s’est traduite par de la dislocation, de la peur et des ventes forcées.

Actions japonaises

  • L’indice MSCI Japan a terminé la semaine en hausse, le marché ayant intégré aux cours la baisse du nombre de décès liés au Covid-19 ainsi que les rapports faisant état de nouvelles contaminations limitées.
  • Malgré des mesures de confinement plus souples que celles observées à l’échelle internationale, le taux de mortalité du virus est resté faible au sein de l’archipel nippon, avec 600 décès pour 16.000 cas. Les cas actifs de coronavirus comptabilisés au Japon ont diminué de 35% par rapport au pic du 2 mai, tandis que le nombre de nouvelles contaminations s’est effondré de 93% par rapport au pic du 11 avril.
  • Nous anticipons une levée imminente de mesures de confinement plus strictes, tandis qu’une relance budgétaire importante pourrait servir de catalyseur à la reprise de l’économie nationale.

Multi-actifs

Il nous faut une fois encore mettre en balance des forces opposées, dont les effets ultimes sur les marchés d’actifs ne sont pas encore connus

  • D’une part, les statistiques économiques ont témoigné d’un impact négatif encore plus grave que ce que nombre d’intervenants anticipaient.
  • D’autre part, les courbes de contamination par le virus semblent s’aplatir et les mesures prises pour soutenir l’économie demeurent colossales.
  • Dans un tel contexte et sur fond de rebond des marchés, nous avons cherché à réduire l’exposition des portefeuilles multi-actifs à la cyclicité. Nous avons ainsi récemment revu l’exposition aux actions britanniques à la baisse.
  • Nous continuons toutefois d’investir dans certains marchés à risque triés sur le volet en mettant l’accent sur la qualité, comme les actions américaines ou les titres de crédit bien notés.

Remarque : données au 14 mai 2020, sauf mention contraire. Source : Bloomberg. La mention de titres spécifiques ne constitue en aucun cas une recommandation d’achat.

20 mai 2020
Logo image
Les différentes équipes d’investissement
Partager l’article
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email
Sujets clés
Sujets connexes
Partager l’article
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email
Sujets clés
Sujets connexes

PDF

Le point sur les marchés

Informations importantes

Les analyses contenues dans ce document ont été produites par Columbia Threadneedle Investments dans le cadre de ses propres activités de gestion d’investissement. Il se peut qu’elles aient été utilisées avant la publication et elles ont été incluses dans ce document à titre informatif. Les opinions exprimées dans le présent document sont celles de leur auteur à la date de publication mais peuvent changer sans préavis. Les informations obtenues auprès de sources externes sont jugées fiables mais aucune garantie n’est donnée quant à leur exactitude ou à leur exhaustivité. Toute action ou obligation spécifique mentionnée ne saurait être considérée comme une recommandation d’investissement.

Eclairages connexes

12 avril 2021

Fixed Income Desk

In Credit - Weekly Snapshot

In Credit Weekly Snapshot - April 2021

Our fixed income team provide their weekly snapshot of market events.
Read time - 3 min
8 avril 2021

Chris Wagstaff

Head of Pensions Investment & Education

Revolution on the horizon: Will the Dutch pension system still set the bar for sustainability, adequacy and integrity?

With the adequacy, sustainability and even integrity of the world’s pension systems being tested to the limit, the Netherlands has achieved more than most in meeting the demographic, economic and financial challenges that have compromised many other pension systems over the past couple of decades.
Read time - 10 min
8 avril 2021

David Dudding

Senior Portfolio Manager, Global Equities (depuis mars 2013)

Entretien avec un gérant de fonds actions internationales : conserver une orientation mondiale

Alors que les économies se préparent au monde de l'après-Covid et que l'inflation suscite des inquiétudes grandissantes, le gérant de la stratégie Global Focus fait le tour de ce que l'année 2021 pourrait nous réserver.
Temps de lecture - 5 min

Vous pourriez aussi aimer

Approche d’investissement

Le travail d’équipe est fondamental à notre processus d’investissement qui est structuré de manière à évaluer et mettre en pratique de solides idées d’investissement pour nos portefeuilles.

Fonds et VL

Columbia Threadneedle Investments dispose d’une gamme complète de fonds d’investissement répondant à un large éventail d’objectifs.

Compétences d'investissement

Les capacités d’investissement de Threadneedle sont fondées sur la culture de collaboration de notre plate-forme d’investissement unique.