Ann Steele
Image of Ann Steele

Ann Steele

Portfolio Manager

Fonds connexes

avril 2022

Les constructeurs automobiles européens rattrapent leur retard dans le domaine des véhicules électriques

Sous l’impulsion des décideurs politiques, les constructeurs automobiles vendent des VE à tour de bras. Il n’est pas exagéré de dire que l’industrie se trouve à un point d’inflexion – peut-être aussi important que le passage du cheval et de la charrette au moteur à combustion interne.
janvier 2022

Actions européennes : le succès dépendra d’une sélection de titres fondée sur des recherches affûtées

Les marchés ont connu une forte ascension en 2021, frôlant la surchauffe avant l’arrivée du variant Omicron. De part et d’autre de l’Atlantique, les actions ont été soutenues par une hausse des bénéfices, particulièrement solides au quatrième trimestre aux Etats-Unis.
décembre 2020

Actions européennes : le plus gros du pessimisme est derrière nous

Oui, il y a des raisons d’être optimistes pour 2021. Finie la reprise en « U », la lettre de l’année sera « V », comme « vaccin ». Notre scénario de base table sur un lancement de la vaccination en Europe début 2021, ce qui permettra aux entreprises et aux consommateurs de commencer à reprendre une activité normale. Et, même si les choses prennent du retard et que de nouveaux confinements sont annoncés, l’impact économique du Covid-19 devrait s’atténuer très nettement l’année prochaine.

Fonds connexes

avril 2022

Les constructeurs automobiles européens rattrapent leur retard dans le domaine des véhicules électriques

Sous l’impulsion des décideurs politiques, les constructeurs automobiles vendent des VE à tour de bras. Il n’est pas exagéré de dire que l’industrie se trouve à un point d’inflexion – peut-être aussi important que le passage du cheval et de la charrette au moteur à combustion interne.
janvier 2022

Actions européennes : le succès dépendra d’une sélection de titres fondée sur des recherches affûtées

Les marchés ont connu une forte ascension en 2021, frôlant la surchauffe avant l’arrivée du variant Omicron. De part et d’autre de l’Atlantique, les actions ont été soutenues par une hausse des bénéfices, particulièrement solides au quatrième trimestre aux Etats-Unis.
décembre 2020

Actions européennes : le plus gros du pessimisme est derrière nous

Oui, il y a des raisons d’être optimistes pour 2021. Finie la reprise en « U », la lettre de l’année sera « V », comme « vaccin ». Notre scénario de base table sur un lancement de la vaccination en Europe début 2021, ce qui permettra aux entreprises et aux consommateurs de commencer à reprendre une activité normale. Et, même si les choses prennent du retard et que de nouveaux confinements sont annoncés, l’impact économique du Covid-19 devrait s’atténuer très nettement l’année prochaine.
Load more articles