Ascenseurs - un secteur qui prend de la hauteur
World in Motion – blog sur les marchés actions internationales

Ascenseurs – un secteur qui prend de la hauteur

L’Office for National Statistics britannique a déterminé qu’en 2015, 787 décès ont été causés en Angleterre et au Pays de Galles par une chute dans les marches ou les escaliers, soit plus de deux décès par jour et une augmentation de 20,5% depuis 2012. Une personne chute dans les escaliers toutes les 90 secondes au Royaume-Uni, et les services d’urgence traitent chaque année quelque 250.000 accidents non mortels de ce type. Et les personnes âgées ne sont pas les seules concernées, environ 58.000 enfants se blessent dans les escaliers chaque année.

Notre équipe européenne investit depuis près de 20 ans (presque sans discontinuer) dans l’entreprise finlandaise Kone (« machine » en finnois), preuve qu’elle est bien consciente que l’industrie des ascenseurs et des escaliers mécaniques est à la fois bonne pour votre santé, mais aussi pour votre portefeuille. Elle offre depuis 2005 un rendement total annuel supérieur à 20%. Notre équipe mondiale devrait elle aussi renouveler son intérêt pour le secteur, compte tenu de la scission récente de United Technologies et sa filiale Otis, et de la vente par Thyssenkrupp de sa division ascenseurs (numéro quatre mondial). Les investisseurs pourront bientôt choisir entre les quatre plus grands fournisseurs d’ascenseurs autonomes au monde. Quel intérêt avons-nous à nous intéresser à ce secteur ? Ou plutôt, comment peut-on expliquer les rendements du passé et à quoi peut-on s’attendre pour l’avenir ?

L’ascenseur moderne remonte à 1852, lorsqu’Elisha Otis invente le frein d’ascenseur. 161 années plus tard, la société qu’il a fondée remporte le plus gros contrat de son histoire : une commande de 670 ascenseurs et escaliers mécaniques destinés à équiper les stations de métro d’Hyderabad. Dans l’intervalle, l’ascenseur a littéralement révolutionné la vie quotidienne. Cette technologie particulièrement sûre et respectueuse de l’environnement « doit s’appréhender comme faisant partie intégrante d’un système de conception urbaine plus large. Sans climatiseur, les gratte-ciel en verre modernes seraient intenables, sans l’acier ou le béton armé, ils ne pourraient être construits, et sans l’ascenseur, ils seraient tout simplement inaccessibles.»1

Sans ascenseur, point de ville moderne. Un exemple qui montre que le véritable impact d’une invention technologique peut passer inaperçu pendant de nombreuses années pour se révéler au final profond et pour le moins inattendu.

A l’échelle mondiale, le secteur est aujourd’hui relativement concentré. Les quatre principaux acteurs détiennent environ 58% des parts du marché mondial (Credit Suisse, décembre 2018), mais le marché des nouvelles installations est encore plus concentré, Otis (numéro un mondial), Schindler, Kone et Thyssen se partageant près de 75% des parts. La Chine représente près de 60% du marché des nouveaux équipements (Credit Suisse, décembre 2018), mais seulement 36% environ du parc installé à travers le monde.

Sur la plupart des autres marchés, le secteur fonctionne selon un modèle marketing de type « rasoir/lames de rasoir », à savoir qu’étant donné la faible rentabilité des nouveaux équipements, les entreprises parviennent à fidéliser leurs clients grâce à des contrats de services longue durée (bien souvent, le promoteur qui signe le contrat de service n’est pas le propriétaire du bâtiment, et encore moins le locataire, et il ne prendra généralement pas la peine de chercher à obtenir le meilleur contrat). Ce modèle de service permet d’obtenir des rendements élevés (ce n’est pas un modèle à forte intensité de capital) et des flux de trésorerie stables quelle que soit la situation du marché de la construction. Il est question ici d’un service critique dans la mesure où une panne d’ascenseur dans un hôpital ou un grand magasin peut s’avérer particulièrement problématique.

Alors que le soutien apporté par le boom de la construction en Chine ces 20 dernières années tend à faiblir, les regards se tournent vers la technologie et la connectivité de l’Internet des objets. Et comme les acteurs de plus petite taille ne sont pas en mesure de réaliser les investissements de recherche et développement nécessaires, les quatre grands du secteur devraient continuer à gagner des parts de marché. Le développement d’outils permettant de mesurer la performance à distance et de diagnostiquer tout problème potentiel pourrait par ailleurs booster les marges, en réduisant le temps de déplacement des techniciens de maintenance et en permettant de résoudre plus rapidement et plus durablement les pannes. Alors, fini d’attendre qu’un ascenseur bloqué soit réparé ? Peut-être bien. Ce qui est sûr, c’est que le secteur est loin d’être à l’arrêt et, alors que ThyssenKrupp Elevator passe aux mains du private equity (Advent International et Cinven en ont fait l’acquisition pour près de 19 milliards USD le mois dernier)2 , il méritera au cours de la décennie à venir une attention toute particulière.

1 mai 2020
David Dudding
David Dudding
Senior Portfolio Manager, Global Equities (depuis mars 2013)
Partager l’article
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email
mai 2020
Partager l’article
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email

Sources:
1 Fifty Things That Made the Modern Economy » par Tim Harford, Abacus, 02/08/2018
2 « Advent International, Cinven and RAG-Stiftung to acquire thyssenkrupp’s Elevator Technology business », Cinven, 28/02/2020.

Informations importantes

Les performances passées ne préjugent aucunement des résultats futurs. Votre capital est exposé à des risques. La valeur des investissements et le revenu qui en découle ne sont pas garantis et peuvent évoluer à la hausse comme à la baisse et être affectés par des fluctuations de change. Il se peut dès lors que l’investisseur ne récupère pas sa mise de départ. Le présent document ne constitue en aucun cas un conseil en investissement, juridique, fiscal ou comptable. Les investisseurs doivent consulter leurs propres conseillers professionnels concernant toute question d’investissement, juridique, fiscale ou comptable relative à un investissement via Columbia Threadneedle Investments. Les analyses contenues dans ce document ont été produites par Columbia Threadneedle Investments dans le cadre de ses propres activités de gestion d’investissement. Il se peut qu’elles aient été utilisées avant la publication et elles ont été incluses dans ce document à titre informatif. Les opinions exprimées dans les présentes sont celles de leur auteur à la date de publication mais peuvent changer sans préavis et ne sauraient être interprétées comme un conseil en investissement. Le présent document inclut des prévisions et notamment des projections relatives aux conditions économiques et financières futures. Columbia Threadneedle Investments, ses dirigeants, représentants ou employés ne formulent aucune attestation, garantie ou assurance quant à l’exactitude de ces prévisions. Les informations obtenues auprès de sources externes sont jugées fiables mais aucune garantie n’est donnée quant à leur exactitude ou à leur exhaustivité. Publié par Threadneedle Asset Management Limited. Une société enregistrée en Angleterre et au Pays de Galles sous le numéro 573204, dont le siège social est situé Cannon Place, 78 Cannon Street, Londres, EC4N 6AG, Royaume-Uni. La société est agréée et réglementée au Royaume-Uni par la Financial Conduct Authority. Le présent document est distribué par Columbia Threadneedle Investments (ME) Limited, qui est réglementée par l’Autorité des services financiers de Dubaï (DFSA). Pour les distributeurs : Le présent document vise à fournir aux distributeurs des informations concernant les produits et services du Groupe et n’est pas destiné à être distribué. Pour les clients institutionnels : Les informations contenues dans le présent document ne constituent en aucun cas un conseil financier et ne s’adressent qu’aux personnes ayant des connaissances appropriées en matière d’investissement et satisfaisant aux critères réglementaires pour être qualifiées de Client professionnel ou de Contrepartie commerciale ; nulle autre personne n’est autorisée à prêter foi à ces informations.
Columbia Threadneedle Investments est le nom de marque international du groupe de sociétés Columbia et Threadneedle. columbiathreadneedle.com

Articles associés

15 juin 2021

Scott Woods

Portfolio Manager

Bilan de notre activité dans l’univers des petites capitalisations depuis début 2021

Nous découvrons sans cesse de nouveaux concepts passionnants que nous analysons avec nos équipes régionales de petites capitalisations, et nous en avons intégré quelques-uns dans nos portefeuilles le trimestre dernier.
Temps de lecture - 3 min
14 juin 2021

Neil Robson

Head of Global Equities

Véhicules électriques, un pas de plus vers la décarbonation

Il est rare que l'Europe ait de l'avance sur les Etats-Unis en matière d'adoption d'un produit. Et pourtant, son avance se mesure clairement en kilomètres pour ce qui concerne l'adoption des véhicules électriques.
Temps de lecture - 2 min
24 mai 2021

David Dudding

Senior Portfolio Manager, Global Equities (depuis mars 2013)

La destruction des créatifs

L'équation est simple : plus la croissance économique est forte, plus les dépenses publicitaires sont importantes. En 2020, cependant, l'impensable s'est produit : au cours de la plus grave récession depuis 1945, le ratio des dépenses publicitaires par rapport au PIB américain a progressé.
Temps de lecture - 2 min

Vous pourriez aussi aimer

Approche d’investissement

Le travail d’équipe est fondamental à notre processus d’investissement qui est structuré de manière à évaluer et mettre en pratique de solides idées d’investissement pour nos portefeuilles.

Fonds et VL

Columbia Threadneedle Investments dispose d’une gamme complète de fonds d’investissement répondant à un large éventail d’objectifs.

Compétences d'investissement

Les capacités d’investissement de Threadneedle sont fondées sur la culture de collaboration de notre plate-forme d’investissement unique.